SAN DIEGO

Etat : Californie fiche info. A 200 km au sud de Los Angeles, à l'extrême sud-ouest des Etats-Unis, près de la frontière avec le Mexique.
Population : 1.300.000 habitants (2010) et 3.100.000 avec l'agglomération. C'est la 2ème agglomération de Californie.

Fondée en 1769, San Diego fut une colonie espagnole et un village mexicain pendant des années avant que la Californie ne rejoigne les Etats-Unis en 1850.

A VOIR DANS LA VILLE

La baie de San Diego
San Diego est le quartier général stratégique de la flotte pacifique de la marine américaine, qui y est installée depuis le début du siècle. C'est également un important centre de construction navale. Une excursion dans la baie de San Diego et son port en eaux profondes vous permettra d'apercevoir plusieurs navires militaires, dont le porte-avions U.S.S. Midway photo, ainsi que de gros navires de croisière. Harbor Island photo est une île artificielle toute en longueur qui a été construite en 1961 par la Marine des Etats-Unis avec plus de 10 millions de mètres cubes de sable issus du dragage du port. C'est aujourd'hui une des attractions les plus visitées de la ville. On y trouve de nombreux hôtels, des restaurants et un immense port de plaisance.
Cliquer sur l'image pour l'agrandir.
Le musée maritime de San Diego
Situé dans la baie de San Diego, sur le côté ouest de Harbor Drive, le musée maritime de San Diego a été créé en 1948. Il possède l'une des plus importantes collections de navires historiques des Etats-Unis. La pièce maîtresse de sa collection est le Star of India (photo ci-contre), un navire de commerce à trois-mâts construit en 1863 qui est le plus vieux navire marchand du monde et reste totalement fonctionnel. Il a effectué de nombreux tours du monde, pour acheminer notamment des émigrants anglais en Australie, au Chili ou en Nouvelle-Zélande. Le Berkeley, construit à San Francisco et inauguré le 18 octobre 1898, était le deuxième ferry-boat à hélices de la côte pacifique. Il servit notamment à évacuer des milliers de personnes après le séisme de 1906. Le Californian (1984) est une réplique du C.W. Lawrence datant de 1847. Le Medea (1904) est un luxueux yacht à vapeur de 42 mètres. Il fut utilisé lors des deux guerres mondiales avant de devenir un bateau de plaisance. Le HMS Surprise (1970) est une réplique d'une frégate de la Royal Navy, et fut utilisé dans le film "Master and Commander". On peut également voir le San Salvador, une réplique entièrement fonctionnelle du San Salvador de l'espagnol Juan Rodriguez Cabrillo (qui fut le premier à explorer la côte Ouest des Etats-Unis), et le SD Harbor Pilot, bateau pilote de la capitainerie du port de San Diego, lancé en 1914 et chargé jusqu'en 1996 d'escorter les gros navires commerciaux naviguant dans le port. Le musée possède également 2 sous-marins, le B-39, un sous-marin soviétique de 90 mètres de long datant du début des années 1970, et le U.S.S. Dolphin (1968), sous-marin diesel-électrique démantelé en 2007, qui a battu en novembre 1968 un record de profondeur toujours d'actualité. Et pour quelques dollars, vous pourrez faire un tour en bateau pour avoir une vue des différents navires du musée et des gratte-ciels de San Diego depuis le port.
Pour en savoir plus : http://www.sdmaritime.org/ (en anglais).
Cliquer sur l'image pour l'agrandir.
Point Loma
Du bout de cette pointe photo, à l'ouest de San Diego, on domine toute la ville. L'accès est payant. On y trouve un vieux phare et une statue de l'explorateur portugais Juan Rodriguez Cabrillo, qui découvrit l'endroit en 1542 et le baptisa San Miguel. Il devait y mourir quelques semaines plus tard. San Miguel fut renommé San Diego en 1602 par un colonialiste espagnol.
Cliquer sur l'image pour l'agrandir.
Old Town (la vieille ville)
Vers 1800, une expédition de moines franciscains venus du Mexique s'installe dans ce quartier, qui est le berceau de la ville de San Diego et l'une des premières implantations de Californie. On y trouve les plus vieilles maisons de San Diego (première moitié du 19ème siècle). Le parc historique d'état, dans la vieille ville, fut créé en 1968. Plusieurs édifices ont été restaurés ou reconstruits fidèlement. Assez touristique, le centre de cette vieille ville est une collection de boutiques et de restaurants de style mexicain (voir le Bazar Del Mundo photo, une copie d'une place de marché mexicaine). Des visites guidées sont organisées.
Cliquer sur l'image pour l'agrandir.
Hôtel del Coronado
Cet immense hôtel de style victorien, ouvert en 1888, fut la première auberge au monde à utiliser l'électricité. Depuis un siècle, cet élégant château de bois reconnaissable à son toit rouge et ses tourelles accueille personnages célèbres, membres de famille royale ou chefs d'Etat. Le "Del" apparaît dans certains films ou séries américaines. L'île de Coronado (baptisée par l'explorateur Cabrillo) est accessible par un pont ouvert en 1969 d'où l'on a une belle vue sur la ville de San Diego (mais on ne peut pas s'y arrêter). On y trouve terrain de golf, marinas ainsi que de magnifiques maisons victoriennes.
Pour en savoir plus : http://www.hoteldel.com/home.html (en anglais).
Cliquer sur l'image pour l'agrandir.
Sea World
Cet énorme parc thématique marin avec de nombreux animaux (requins, pingouins, orques, dauphins, otaries, ...) possède un des plus grands aquariums du monde (5000 espèces). A l'image du Sea World d'Orlando, ce parc d'attractions propose de nombreux spectacles et attractions. Le parc participe par ailleurs à des programmes de réhabilitation d'animaux marins blessés.
Pour en savoir plus : http://www.seaworld.com (en anglais).
Cliquer sur l'image pour l'agrandir.
Balboa Park
Fondé en 1868, le Balboa Park, nommé en l'honneur de l'explorateur espagnol Vasco Nunez de Balboa, est un des plus vieux parcs publics de l'Ouest américain. Etalé sur 4,9 km², au nord-est du centre-ville, ce parc est non seulement l'un des plus grands, mais aussi l'un des plus beaux parcs du pays. Caractérisé par une superbe végétation subtropicale et de nombreux bâtiments historiques (suite aux expositions internationales de 1915 et 1935), le Balboa Park est un des pôles culturels de la ville et abrite de nombreuses attractions : neuf musées (parmi lesquels le San Diego Art Museum et le Museum of Man qui retrace l'évolution de l'humanité depuis la préhistoire, ou encore le musée de l'aérospatiale qui illustre l'histoire de l'aéronautique au travers des célèbres pionniers de l'espace), un planétarium, un cinéma IMAX, des aires de pique-nique, des jardins de jeu pour les enfants, un terrain de golf et le zoo de San Diego (voir ci-dessous). L'entrée dans le Balboa Park est gratuite, mais l'entrée dans les musées est payante (il existe des pass, renseignez-vous au Visitor Center situé au 1549 El Prado).
Pour en savoir plus : http://www.balboapark.org (en anglais).
Cliquer sur l'image pour l'agrandir.
Le zoo de San Diego
Etabli dans le Balboa Park, c'est un des plus importants zoos du monde, où plus de 800 espèces rares ou en danger de disparition (plus de 4000 animaux au total) vivent dans leur environnement naturel (éléphants, hippopotames, tigre blanc, koala, ours, ...). C'est l'un des leaders en matière de bien-être animal et de protection des espèces menacées. Plus de 6500 espèces de plantes y sont également recensées. Le zoo de San Diego possède le plus grand nombre de koalas (en dehors de l'Australie) et le seul koala albinos né en captivité. Il a sa propre plantation de bambous pour nourrir les pandas, et d'eucalyptus pour les koalas. Il est géré par une fondation à but non lucratif, dont les profits sont réinvestis dans des programmes pour la protection de la nature.
Pour en savoir plus : http://www.sandiegozoo.org (en anglais).
Cliquer sur l'image pour l'agrandir.
San Diego California Temple
Situé dans le quartier de La Jolla, au nord-est de San Diego et à proximité de l'aotoroute I-5, le San Diego California Temple est le 47ème temple construit par les Mormons. Il fut inauguré le 30 Avril 1993. Ses 2 flèches principales (dont une est surmontée d'une statue dorée de l'ange Moroni qui orne la plupart des temples mormons) possèdent chacune à leur base 4 flèches plus petites. Les murs extérieurs sont recouverts de marbre en stuc, ce qui donné à l'édifice cette couleur blanche. La nuit, le temple est éclairé par de puissants projecteurs, ce qui le rend parfaitement visible.
Cliquer sur l'image pour l'agrandir.

A VOIR DANS LES ENVIRONS

Tijuana
Tijuana est située de l'autre côté de la frontière mexicaine photo (100.000 passages par jour en moyenne !), à 25 kilomètres au sud de San Diego. La ville en elle-même n'est pas terrible mais il y a beaucoup de magasins où l'on peut faire des achats (lunettes Ray-Ban, Oakley, montres - vu les prix pratiqués, je pense que ce sont des contrefaçons - mais aussi alcool, bijoux ou objets d'art). Alors qu'aux Etats-Unis, l’alcool n’est pas vendu aux moins de 21 ans mais, au Mexique il est facile de se procurer ce qu’on veut. C'est donc une destination très prisée par les jeunes californiens qui veulent faire la fête. Vous pouvez ramener pour 400 dollars de marchandises (au maximum 1 bouteille d'alcool par personne, 100 cigares et 200 cigarettes). Inutile de changer votre argent, tout se paye en dollars. L'inconvénient est que l'on se fait interpeller dans la rue pour entrer dans chaque magasin. Le visa n'est pas nécessaire pour entrer au Mexique mais n'oubliez pas votre passeport pour pouvoir retourner aux Etats-Unis.
Attention : les voitures de location n'ont pas le droit de franchir la frontière. D'immenses parkings ont donc été aménagés. Vous y trouverez des navettes qui font des allers-retours entre la frontière et l'Avenue de la Révolution, au centre de Tijuana, repérable à son immense arche photo d'une soixantaine de mètres de haut, ressemblant à celle de Saint Louis (Missouri). Au retour, il vous faudra descendre du bus, franchir la douane et remonter dans le même bus pour regagner le parking. A proximité de ces parkings se sont installés plusieurs magasins d'usine (Nike, ...).
Cliquer sur l'image pour l'agrandir.

RENSEIGNEMENTS COMPLEMENTAIRES

RENSEIGNEMENTS PRATIQUES

Dernière révision : octobre 2012